Le shiatsu

Le shiatsu
Art traditionnel de santé par le toucher

Shi Atsu

Codifié au début du XXème siècle, il consiste en l’application de pressions des doigts (shi : doigt et atsu : pression) sur des points du corps eux-mêmes en lien avec les méridiens qui parcourent le corps.

Les méridiens sont les trajets que parcoure l’énergie – Qi – à travers le corps. Leur stimulation par pressions permet de corriger les stagnations ou les excès d’énergie.

Le Shiatsu tonifie ou détend selon les besoins. Il réharmonise le corps dans sa globalité : physique, mentale, énergétique.

Pour Tous

Le shiatsu s’adresse à toute personne, quel que soit son âge, en recherche d’une vie plus harmonieuse, plus centrée.
Il a un grand pouvoir d’unification, d’intériorisation, d’harmonisation.
En rétablissant une bonne circulation de l’énergie, le Shiatsu permet d’entretenir et de participer à retrouver une bonne santé physique, émotionnelle et mentale.

Ses fondements

Le shiatsu est un art traditionnel de santé manuel qui nous vient du Japon. Sa pratique est basée sur les principes de la médecine chinoise.
La médecine chinoise est liée à une philosophie selon laquelle l’homme et l’univers forment un tout et une unité organique.
Il existe une correspondance entre l’homme et l’univers qui se traduit par le concept de globalité.
Tout phénomène dans l’univers et dans l’homme est la conséquence de l’énergie unique le « Qi » qui se manifeste à travers deux entités : le yin et le yang et par le mouvement des 5 éléments : Eau, Bois, Feu, Métal, Terre.

Le Tao

Le Tao est un terme qui se trouve au coeur du Tao Te King « Le livre de la Voie et de la Vertu » écrit aux environs de 600 avant J-C par Lao Tseu.

Le Tao qui peut être exprimé
n’est pas le Tao éternel.
Le nom qui peut être nommé
n’est pas le Nom éternel.
L’indicible est l’éternellement réel.
Nommer est l’origine de toutes choses particulières.

Tao Te King, 1

Le Tao est appelé “la Grande Mère” :
vide mais inépuisable,
il donne naissance à des mondes infinis.
Il est toujours présent en toi.
Tu peux l’utiliser comme bon te semble.

Tao Te King, 6

Le Tao
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :